Belenos maison climatique en Auvergne
 
Ombrage cadre interieur
 
La conception bioclimatique
Télécharger les fichiers PDF ci-contre >>>

Voir nos actualités liées au bioclimatique >>>

Si nous sommes spécialisés en conception de maisons solaires de type passif, c'est parce que c'est avant tout la conception de la maison qui permet de la rendre très performante sur le plan énergétique.

En effet, nous parvenons à obtenir des habitats réduisant par quatre leur consommation énergétique par rapport aux habitations conventionnelles. Cela nous permet d'être largement en avance sur les réglementations actuelles et de voir arriver favorablement les normes plus rigoureuses à venir en 2012.

Il convient de respecter une multiplicité de principes pour obtenir de tels résultats, parmi lesquels :
- prendre en considération et intégrer les données géographiques, topographiques, climatiques et biologiques du terrain,
- optimiser l'ensoleillement, c'est une source importante d'énergie (lumière et chaleur), gratuite et inépuisable,
- tendre vers la compacité des volumes,
- limiter toutes les déperditions thermiques (tampon-Nord, isolation extérieure renforcée...),
- créer et bénéficier d'une grande inertie thermique,
- construire avec des matériaux écologiques (faible énergie grise, pas de substances nocives...), le choix est vaste...,
- savoir retrouver le bon sens des anciens tout en intégrant les techniques modernes.

La maîtrise des principes bioclimatiques garantit une maison très performante énergétiquement, saine, confortable été comme hiver, et qui revient donc bien moins chère au final. A titre d'exemple, le coût de chauffage d'une maison de 160 m² habitables ne dépasse pas 200 € par an !
Il est important de souligner également que le mode de vie, la façon d'habiter sa maison doit aussi être en accord avec ces principes de bon sens et de conscience écologique.


Comparatif des coûts de revient / approche financière
Télécharger le fichier PDF ci-contre >>>

Etape 1 : déterminer la facture énergétique annuelle en fonction des caractéristiques de chaque maison (surface, performance énergétique, mode et coût de chauffage).
- résultat : sans surprise, la maison bioclimatique divise votre facture énergétique annuelle par presque 4 !!

Etape 2 : raisonner en coût global, c'est-à-dire cumuler le coût de construction initial de la maison (ici nous avons pris un prix moyen au m²) avec les factures énergétiques à régler chaque année, en tenant compte de l'inflation des coûts de l'énergie (ici 3% par an). En effet, seul le coût global permet de connaître le coût réel total d'une maison au fil des années.
- résultat : au bout de seulement 17 ans, le surcoût de départ de la maison bioclimatique (dû à la qualité supérieure des matériaux employés) est compensé par les économies importantes d'énergie réalisées chaque année.
Les courbes montrent clairement que plus longtemps la maison est habitée et plus importantes sont les économies totales réalisées : au final, une maison bioclimatique revient donc bien moins chère qu'une maison conventionnelle.

N.B : cet exemple est strictement théorique et n'a donc aucune valeur contractuelle.

 
 
Ombrage cadre interieur
Belenos maison écologique - Pdf maison bioclimatiqueBelenos maison écologique - Pdf maison bioclimatiqueBelenos maison écologique - Pdf maison bioclimatiqueBelenos maison écologique - Pdf maison bioclimatique
 
 
Copyright © 2010 Tous droits réservés - Mentions légales
Administration et référencement du site : www.webs-creation-logo.fr